Nouvelles du Web

Les pneus, on n’en parle pas assez fréquemment et c’est un tort. si on veut bien marcher, de bonnes chaussures, c’est important. Cela s’applique également aux automobiles.

Le pneu à haute performance s’adonne à faire ses preuves sur les rallyes internationaux quand ils sont montés sur des jantes professionnels de la conduite. cela marque qu’ils sont très importants que les magazines qui sont consacrés à l’automobile et aux pneumatiques et les Automobile Club de toute la planète ont vivement recommandé ce modèle de pneu.

Pour les pneus de compétition, nous retiendrons les principales caractéristiques qui sont entre autres un profil asymétrique, qui permet d’améliorer la maniabilité, limite la chasse en courbe, aide à rendre plus stable la voiture sur revêtement mouillé ou sec. Ces derniers sont d’autre part constitués d’une structure multicouches au niveau de la ceinture et se constituent d’une gomme d’excellente qualité qui permet une faible résistance au roulement.

Textes carrosserie longueuil sponsorisés par remplacement de pare-brise

Les courses qui nécessitent de hautes performances voient en ce pneu un pneu idéal.

Ne jamais rouler sans utiliser de pneus d’hiver

Un potentiel concernant la stabilité de l’auto au cours l’hiver est le fait que la gomme d’un pneu standard se durcisse, ce qui fait que ses performances diminuent dangereusement.

Le pneu d’hiver se caractérise par des sculptures avec un espacement et une profondeur sont supérieurs à ceux d’un pneu d’été. à des températures très peu élevées, le mélange de gommes qui les compose demeure assez souple. Par ailleurs, sa bande de roulement a une nuées de lamelles qui rendent possible de briser le film d’eau sur asphalte mouillé et viennent créer un effet grille sur la neige ou le verglas.

Le pneu d’hiver vous permet de freiner 10 % plus tôt sur route mouillée que pourrait le permettre un pneu d’été avec une température de 0degré et à partir de 90 km/h. L’écart peut atteindre de 14 à 34 % si on parle d’une route enneigée. Les pneus d’hiver diminuent la distance d’arrêt d’environ 14 mètres, soit 14 % sur route de type verglacée, avec un freinage à une vitesse de 34 km/h.